R: Que penser de ce premier jour de grand débat avec E. Macron devant 600 maires de Normandie ?
 
Présentation : Quelqu'un a posé la question de l'intérêt du grand débat d'Emmanuel Macron, question qui a reçu pas mal de réponses argumentées. Les voici recopiées dans cet article.
 
 
K: Je pense surtout que ça va rien donner, et si ça donne l'impression que ça a avancé dans un sens positif, c'est de l'enfumage.
Croire à un mot de ce que raconte notre président c'est pas juste être bête, c'est haïr l'intelligence.
(allez, je vais être gentil : ou simplement être mal informé)
 
 
C: K. a totalement raison, c'est de l'enfumage. Je vais essayer de t'expliquer pourquoi : notre cher Jupiter est un européiste convaincu. Cette UE est une construction politique libérale basée essentiellement sur l'économie. Il en découle la mise en place du Grand Marché et de la sacro sainte concurrence. Nos vies sont régies par la BCE, le Pacte de Stabilité et de Croissance. 
Ah la fameuse croissance inscrite dans la Constitution Européenne. On touche déjà à un fondement non négociable pour la caste dirigeante de l'UE. Pour être sûre que les Etats Membres respectent bien leur dogme, quoi de mieux que la Cour de Justice des Communautés Européennes avec ces arrêts visant à faire respecter cette putain de concurrence.
De plus, la souveraineté des États a été cédé à 90% à l'UE. Macron et sa clique ( de même que les présidents et gouvernements précédents ) ne sont que des figurants. Ils doivent mettre en place les fameuses Gope ( grandes orientations de politique économique ). Creuse ces GOPE et tu comprendras beaucoup de choses et ne seras plus surpris des politiques mises en place par les gouvernements successifs Tout doit être mis en concurrence pour la croissance. La domination germanique amplifie ce phénomène. Ils ont fait leur croissance à l'époque de Gerard Schröder au détriment des autres membres de l'UE et sont les apôtres de l'austérité pour ramener les dettes des États en dessous de 3%. Le gouvernement italien a voulu faire de la croissance par la relance ( inverse de l'austérité ) et s'est fait attrapé par la patrouille ( bien que l'Italie resterait en dessous de ces putains de 3% ).
En clair, il n'y a qu'une ligne à suivre, celle de la concurrence et de la croissance, système libéral voir ultra libéral. Circulez, il n'y a plus rien à voir. Macron vient d'ailleurs de se faire sévèrement tancer par l'UE et les allemands suite aux 10 milliards concédés aux gilets jaunes. Il n'est plus un partenaire crédible pour les allemands. Macron est un pantin qui n'a aucun pouvoir. L'Assemblée Nationale, une chambre d'enregistrement. Il est pied et point liés par la politique européenne. Mais vu qu'il adhère totalement à ce projet, il accélère à marche forcée les GOPE. Ce débat est là pour amuser les médias, les politiques et les français qui participeront. Il gagne du temps, c'est tout. Il ne peut et ne veut pas remettre en question le dogme de l'UE.
Pour finir de te convaincre, va écouter les propos de Macron, Griveaux et Castaner, ils ont bien dit qu'ils accéléreront leurs réformes (mot totalement accaparé par les libéraux ) et que rien n'étaient négociables. Il suffit donc de les écouter. Rien n'est caché. As-tu lu sa lettre? Quelle est la modalité de prise en compte des doléances des français, eh bien je dirais le choix du Prince. Pas de vote, de référendum. De plus, il veut pas de démocratie participative ( propos tenu devant les Maires ). Bien bien, quoi dire de plus  à part que je vais renvoyer à l'Elysée sa lettre avec écrit en gros MACRON DÉMISSION.